Masques respirateurs VS masques chirurgicaux

On s’entend là-dessus : se couvrir le visage constitue un excellent moyen de protection qui permet de diminuer les risques d’infection.

On a rapidement compris que les masques artisanaux fabriqués en tissus présentent des lacunes évidentes et que l’idéal est de porter un masque de protection de qualité médicale. 

Or, le débat demeure entier sur le masque qui offre la protection optimale : s’agit-il du masque de procédure de qualité médicale ou du masque respirateur de type N95 ou KN95 ?

Plusieurs experts tendent à valoriser un type de masque en particulier, souvent pour des motifs différents. Cela s’ajoute au volume important d’informations partagées dans les médias.  En toute franchise, seuls les érudits réussissent à se retrouver dans ce jargon médical et technique.

 

D’ailleurs, nous recevons quotidiennement plusieurs demandes visant à éclaircir les principes fondamentaux derrière les masques respirateurs de type N95 et KN95 en comparaison avec nos masques chirurgicaux.

 

Prenons donc un moment pour faire la lumière sur certains faits et vous éclairer dans votre choix d’équipement de protection individuelle (ÉPI) :

 

Évaluation de l’ajustement du masque (fit test) 

Afin de bénéficier à 100 % des avantages du masque respirateur (N95), un test d’ajustement (fit test) est requis. Cette procédure est prescrite par le fabriquant et assure que le masque s’adapte parfaitement au visage de l’usager. Ces tests ne sont malheureusement pas accessibles à tout le monde et nécessitent un équipement spécialisé.

 

Dans le cas du KN95, rappelons que son appellation réfère à la norme chinoise pour ce type d'ÉPI. Les masques respirateurs KN95 sont rarement soumis à des tests d’ajustement. La raison ? Leur conception, notamment au niveau de l'arête du nez et sous le menton, réduit leur capacité d’adaptation aux diverses morphologies faciales.

 

Performance

À défaut d’un test d'ajustement, les masques N95 offrent une protection semblable au masque médical à 3 plis de niveau 1 avec une efficacité de filtration bactérienne et de particules à 95 %. Considérant cela, un masque chirurgical conforme aux exigences de la norme ASTM F2100 au niveau 1 offre une protection adéquate, et un masque médical conforme aux exigences de la norme ASTM F2100 niveau 2 ou niveau 3 offre une protection supérieure.

 

Conformité 

Avec un inventaire excédentaire de couvre-visages importés en Amérique du Nord, il est important de vous assurer que vos masques chirurgicaux et masques respirateurs soient conformes aux normes d’ici. Des tests ont démontré que plus de 50 % des masques KN95 testés à ce jour par les autorités ne respectent pas la filtration minimale de 95 %. 

 

Les masques respirateurs N95 sont conçus pour aider à protéger contre les particules en suspension dans l'air ambiant. C’est la raison pour laquelle ils sont plus souvent utilisés dans l'industrie de la construction pour éviter de respirer la poussière et la peinture.

La plupart des masques respirateurs ne sont pas testés pour un usage médical ; ils ne sont pas évalués sur leur capacité à protéger contre les gouttelettes et les liquides et ne sont pas testés pour la filtration bactérienne. 

Contrairement aux masques de procédure de qualité chirurgicale, les masques respirateurs sont rarement disponibles en taille enfant et n’existent pas avec des fenêtres transparentes, comme le Humask Pro Vision. 

 

Vous pouvez trouver des détails sur les tests officiels effectués sur nos masques médicaux haute gamme Humask Pro ici.

 

 Durabilité

Comme la plupart des masques sur le marché, les masques respirateurs N95 et KN95 perdent de leur efficacité avec le temps, ce qui est dû à l’atténuation statique. C’est pourquoi il est recommandé de changer de masque toutes les 4 heures. 

 

Nos masques Humask Pro offrent une meilleure efficacité à long terme et conservent leur texture douce et confortable. Fabriqués au Québec avec notre membrane HuCareMC qui résiste à l’atténuation statique, ils offrent une meilleure respirabilité comparativement aux masques munis de filtres classiques, et ont l'avantage de conserver tout au long de l’utilisation leur haut niveau de protection contre les fluides et liquides.

Utilisation adéquate 

Enfin, peu importe le type de masque choisi, il est important de le manipuler et de l’utiliser de façon adéquate et sanitaire. Aussi, assurez-vous de respecter les recommandations d’hygiène. 

 

Se couvrir le visage pour se protéger, c’est bien. 

Le faire avec le meilleur produit disponible sur le marché, c’est encore mieux !